Voir les différents jeux testés
Voir la liste des dossiers du site
Voir les liens de Bouledefeu.com

Gargoyle's Quest

Certainement l'un des jeux les plus aboutis de la gameboy, habile mélange d'action et d'aventure

Attack of the killer tomatoes

Plateforme : Nintendo NES
Genre : Plateforme
Editeur : THQ
Année : 1991
Article par : tam
Dessin par : Tam

 
Toy Headquarters Inc., 1991, le mot du président :

Si notre nom fait aujourd'hui réver tant de joueurs de part le monde, c'est parceque THQ a toujours su développer, produire et distribuer des jeux toujours meilleurs.

Et surtout, chers actionnaires, des jeux qui se vendent de mieux en mieux dans un marché en pleine expansion. Des jeux qui deviennent objets de consommation courante.

Nous ne sommes pas du genre à minimiser les talents extérieurs et la concurrence a été rude ces derniers temps. Midway, Atari Games, US Gold, Data East et consors ont sortis plusieurs trés bons jeux comme par exemple Pit fighter, la série des Mortal kombat ou encore les licences à succés Ghostbusters et Rocky 5.

Pourtant, nous nous apprétons aujourd'hui à enterrer définitivement ces derniers car nous avons élaboré une stratégie tout en finesse et éprouvée depuis des années. Quoi de mieux pour vous l'exposer que ces comptes rendu de mes collaborateurs.

Quand les gens du marketing se sortent les pailles du nez :

Le joueur est jeune, blanc, américain et gavé de télé (et de fric). Il recherche avant tout à trouver un jeu qui correspond à son univers médiatique.

Nous vous avons obtenu les licences de Sex zombies, Earth vs. the giant Spider, Atomic college, les Crados contre attaquent et Attack of the killer tomatoes. Prenons en un au hasard, de toutes façons les producteurs nous ont assurés que ces cinq là se sont bien vendus en VHS, qu'ils ont sortis les produits dérivés et assurés leur présence sur les boites de céréales Kellog's. Du tout cuit je vous dis !

La recette miracle du chef de projet :

N'oubliez pas, chers travailleurs, que vous n'êtes que des repris de justice qui ont accepté de travailler chez nous pour alléger votre peine.
Alors le prochain que j'entends se plaindre qu'une équipe de huit personnes pour développer un jeu en moins de six semaines c'est trop peu retournera immédiatement d'où il vient.
Je suis moi-même obligé de cumuler les fonctions de chef de projet, lead artist, designer et scénariste, alors ne venez pas vous plaindre.

J'ai mis l'organigramme à votre disposition. Six personnes aux graphismes, une au son, et vu que Marcel est le seul à savoir lire il se chargera du code.
Je ne veux pas entendre parler de ces conneries de level design ou maniabilité comme la dernière fois... Quand vous aurez compris qu'il suffit qu'un jeu soit beau vous aurez fait un grand pas.

Journal d'une équipe sous pression :

Les graphistes n'ont pas réussi à déchiffrer les croquis du chef de projet, ils ont donc remis le même décor pour le niveau deux. J'ajoute qu'un d'entre eux doit être daltonien, j'ai un peu peur qu'il ai fait un choix de couleur peu judicieux.
A moins que le vert fluo sur fond noir ne soit apprécié par le public... l'avenir nous le dira.

On s'est quand même bien marré lorsque Miguel est arrivé complétement pété et qu'il a décidé que le boss du premier niveau serait un orgue qui balancerait des tomates. Bah, de toute façon il n'y a pas de testeurs, alors je pense pas qu'ils s'en apercevront en haut lieu.

Steven a chopé une otite, pas de bol il avait seulement commencé deux morceaux.
Le chef a dit que si je les alternais on ne se rendrait compte de rien. Pour les effets sonores en revanche ont a enregistré Miguel en train de manger des chips, péter et crier, ça colle nickel avec l'ambiance du jeu.

Pour ma part, j'ai réussi à gérer droite gauche et un bouton de la manette... J'ai bien quelques bugs de collision, des erreurs sur mon unique scrolling, des ennemis non scriptés et une gestion du saut aléatoire mais faut bien dire que ça rajoute de la difficulté au jeu, et donc de la durée de vie, malin le Marcel ^__^ !

Journaliste de JV, un métier à haut risque :

Lis moi ce communiqué de presse de THQ.
Et cette fois ci tu penses à changer quelques mots, imbécile, combien de fois je vais devoir te dire que toutes les rédacs reçoivent le même ! Manquerait plus qu'on se foute de notre lectorat !

Et tu me les soigne bien hein, ils ont pris trois pleines pages de pub ce mois-ci, ils filent 200 de leurs jeux pour le concours et ils m'ont invité le week end dernier à une conférence de presse à Ibiza...
On leur doit bien ça non ?

En bout de chaîne, la poubelle, heu... le joueur :

Look ces graphiques ! Ouah ! No ! Délire, la tomate m'a gerbé dessus, c'est trop bat !
Nd Rédacteur : le jeu est sorti fin des années 80

Trop réaliste, regarde t'as même des pubs pour Pepsi, Mattel et Nike dans le jeu !

 
 
 
Des questions ? Pour en savoir plus n'hésitez pas à visiter notre forum