Voir les différents jeux testés
Voir la liste des dossiers du site
Voir les liens de Bouledefeu.com

Boulette TV # 01

Bouledefeu se lance dans l'aventure vidéo ! Même pas peur ! Enfin, si , un peu . A vrai dire, c'est co...

Made in Wario

Plateforme : Gameboy Advance
Genre : MiniGames
Editeur : Nintendo
Année : 2003
Article par : Gentil_graphiste
Dessin par : Shin Warlock

 
Attention, méga bombe en vue

" WOW !!! ", voilà ce qui m'est sorti de la bouche après m'être essayé quelques minutes à Made In Wario, l'un des tous derniers jeux de la GameboyAdvance. De la GBA sur un site de rétrogaming, est-ce bien raisonnable ? ...Oh que oui !

La surprise !

La légende urbaine chez les joueurs veut qu'un jeu surprenant, novateur, délirant, fabuleux, bref, excitant, apparaissent une fois toutes les...hum, pas souvent à vrai dire. Depuis un certain temps, les jeux vidéos tournent un peu en rond, c' est indéniable. C'est à ce moment précis que Made In Wario te regarde dans les yeux, et crie " Halte là, monsieur le blasé, viens, je t'embarque dans un déluge de stress et d'adrénaline ! ". Et il a raison le bougre.

Le principe est simple et calqué sur les habitudes de la génération zapping : des centaines de mini-jeux, mais interdiction d'y jouer plus de 3 secondes. Ou plutôt, obligation de trouver en 3 secondes : le principe du jeu, quel sprite on controle, et d'effectuer l'action à effectuer adéquate. Oui, oui, ca surprend au début. Bon courage les névrosés !

Chauffe Wario, chauffe !

Un petit brin de scénario. Wario est tranquillou affalé sur son sofa, quand un éclair de génie lui vient en regardant une publicité pour les jeux GBA : il y a de l' argent facile à faire ! Il lui suffit de trouver une dreamteam dans tous les domaines ( game and watch, remake de vieux soft 8 et 16 bit , jeux hype type dance dance révolution, jeux de logique, programmes pour filles ou encore Quizz et RPG ), de fabriquer ses propres cartouches, et hop, à lui les millions ! ... Notez le demi-aveux de nintendo au passage ;)

Concretement, cela veut dire que l'on part de la maison de wario, et qu'on va essayer de défier, afin de les fourrer dans un hotel, des personnages tous plus délirant les uns que les autres, comme un geek fan de la vielle Gameboy Dot matrix with stereo , une petite ninja, un chien chauffeur de taxi, un extra-terrestre, une italienne en Vespa, un danseur de disco, ou encore un scientifique bourré aux laxatifs. Oui, Wario ne fait pas toujours dans l'élégant, on le verra par la suite ^_^!

" ... SPEED UP ! "

Et c' est parti pour 15 épreuves minimum par perso, avec un Boss à la fin de chaque. 15 multiplié par 3, ca fait 45 secondes de jeu pur, avec quelques cut-scene entre pour se remettre de ses émotions. Car l' action est plus qu'intense, et on frole la crise cardiaque régulièrement. Un exemple ?

Premier monde, afin de ne pas vous gacher la surprise de la découverte des suivants : l'action se déroule à l' intérieur d'un ghettoblaster, Wario crie "SPEED UP !", on prend sa respiration, et c' est parti : écran noir , un baton tombe du haut de l'écran, attrappez le ! , écran noir, deux joueurs de tennis, frappez la balle ! , écran noir, un type cours et s'apprete à sauter une haie, jump ! , écran noir, un gosse et une corde à sauter, jump ! Vite 3 secondes !!!, écran noir, une pomme de terre géante fonce sur Wario, jump ! , écran noir, un karateka veut défoncer des briques, la jauge est en haut ?, écran noir, Wario est attaché sur un vinyl, arretez le tourne disque ! Vite 3 secondes !!! écran noir, un sac de boxe, frappez ! , écran noir, un habitacle de voiture, accident ! Aviez-vous compris qu'il fallait appuyer sur le bouton pour déclencher l'airbag à temps ?

Très éprouvant pour les nerfs, et terriblement excitant pour le cerveau. Ne pas savoir ni le thème, ne le principe du jeu qui arrive provoque des montées d'adrénalines fabuleuse. Elle est loin l'ambiance détente à la plage d'un Mario Party ou des Game and watch galleries ...

Wario est un trasheur

Le moins que l'on puisse dire, c' est que l'ambiance générale dénote avec l'esprit traditionnel et l'image de Nintendo. On est souvent bien plus proche de Swtich / Panic de Sega, ou de Parrapa the rapper de Sony, que du coté lisse et propre auquel nous étions habitués. A tel point que les gros plans sur les personnages ne sont même pas dessinés en pixels, mais simplement en bitmap scannée à l'arrache, ambiance jeu amateur garantie.

D'ailleurs, il n'y a aucune cohérence graphique, ca part dans tous les sens, du plus mignon ( oh le beau champ de tupiles ) au plus vulgaire ( un niveau entier dans des chiottes ). Cela renforce encore le coté grand n'importe quoi, et surtout, impossible du coup d'appréhender les niveau suivants... La jungle je vous dit.

On oublie pas les musiques bien sûr: voix digits à gogo, distorsions de chansons, et surtout, cette voix de femme japonaise que l'on avait déjà croisé dans le niveau de la plage de Wario 4 il y a un an. Quel régal ...

Multi-bonheur, le jeu à plusieurs

Terminons avec la cerise sur le gateau : en progressant, vous débloquez des jeux pour 2 players. Chacun sa touche, toi "L" , moi "R ", et c' est parti pour controler, toujours avec une seule touche, des aspirateurs fous, des pieds géants, des pousses blocs, des épreuves de saut de haies ... Achetez un copain avec le jeu, vous le rentabiliserez à coup sûr.

Made in Wario est actuellement disponible en version japonaise en import. Les impatients peuvent se ruer dessus et s'éclater, je rappelle que la GameBoy advance n' est pas zonnée, mais les gens plus sages attendront une hypothétique sortie officielle, car quelques épreuves comportent du texte, type devinette. M'enfin on les passe avec la technique du plouf-plouf ... Testé et approuvé.

Voir la galerie d'images

 
 
 
Des questions ? Pour en savoir plus n'hésitez pas à visiter notre forum