Voir les différents jeux testés
Voir la liste des dossiers du site
Voir les liens de Bouledefeu.com

Circus Charlie

16 impressionnantes couleurs, des sprites immenses, 15 tonnes de possibilités niveau gameplay : Circus Charlie ...

Batsugun

Plateforme : Arcade
Genre : Shoot them up
Editeur : Toaplan
Année : 1993
Article par : tam
Dessin par : Gentil_g

 
Coming out

Je souhaite aujourd'hui m'adresser à tous les joueurs qui comme moi, ont gardé trop longtemps pour eux ce secret infâmant : "j'ai un faible pour les shoot them up Toaplan".

Vous, qui vous sentiez obligé de mentir en répondant "Donpachi !" à ceux qui vous parlait manic shooter, vous qui avez du subir les regards moqueurs chaque fois que vous vous approchiez de la borne tant convoitée, il est temps aujourd'hui de remettre les pendules à l'heure et de prouver au monde entier qu'il n'y a pas que Cave, Psikyo et Raizing dans le monde des shoot them up verticaux.

Déroulez donc le tapis rouge pour Batsugun, embassadeur de choix pour rallier les gamers de tout poil à notre cause !

Du beau...

Déjà responsable en 1992 du mirifique Tatsujin 2 (aussi connu sous le nom de Truxton 2), les gars de chez Toaplan ont mis les petits plats dans les grands pour nous sortir l'année suivante Batsugun, une petite perle de design arcade.

De nos jours encore on peut franchement s'émerveiller sur la finesse et le soin apporté aux graphismes.
Les ennemis s'animent dans tous les sens avant de vous envoyer la sauce, des boss énormes succédent à des vagues serrées d'ennemis tant et si bien qu'ils finissent par cacher les plusieurs scrollings différentiels animés qui composent le décor.

... du gros...

Chaque joueur fait son choix parmi trois vaisseaux (six personnages différents) et chacun d'entre eux dispose d'un armement monstrueux.
Le premier a le classique tir en éventail + missiles, le second un rayon électrique + boulettes de pure folie et le troisième un tir modulable large / serré accompagné d'un double laser.
Selon la vitesse à laquelle vous appuyez sur les boutons, les tirs peuvent être différents.

Chaque arme dispose de trois niveaux de puissance débloquables par expérience (à deux ça va trés vite) et également, pour chaque niveau, de quatre power ups. On est souvent au max comme dans tout manic shooter qui se respecte et les tirs emplissent allégrement les deux tiers de l'écran.

... du costaud

Si les deux premiers niveaux, vous laissent le temps de respirer et d'admirer le décor, il en va tout autrement des trois suivants.

Deux ans avant Donpachi et ses grappes de tirs ennemis, Batsugun posait déjà les bases du shmup frénétique. Ca canarde sec en face et il vaut mieux disposer d'une bonne manette pour en sortir indemne.

Bien sûr vous avez à votre disposition de bien belles smart bombs, qui peuvent être combinées à deux joueurs pour un effet tchernobylien, et il faut dire que ça facilite bien les choses pour quelques passages assez ardus. Mais dans l'ensemble, le jeu est équilibré et vous n'aurez aucun mal à en venir à bout en quelques crédits.

Une version Saturn aux petits oignons

Disponible sur Saturn trois ans plus tard, le jeu n'a rien perdu de sa superbe, bien au contraire.

La version est identique à l'arcade, les quelques ralentissements en moins.
De plus, la rom n'étant pas encore parfaitement émulée, elle propose un premier niveau exempt de bugs graphiques et le son.
Si les bruitages sont on ne peut plus classiques, les musiques en revanche, sont péchues et sonnent trés arcade. Un mode sonore remixé est disponible, mais tout devient trop mélodique pour mes oreilles de gamer, je préfére l'original ^__^

Le jeu est un peu plus facile, puisque la saturn utilise trois boutons qui permettent d'accéder aux différents tirs du vaisseaux et à la bombe sans avoir à marteler son pad comme un malade.

Il faut savoir qu'une carte spéciale de batsugun a été éditée pour le AOU (show arcade) au Japon avec un jeu légèrement modifié (special version). Cette carte n'était pas disponible à la vente mais aprés la faillite de Toaplan, certaines cartes se sont retrouvées sur le marché (il doit étre plutôt dur de mettre la main dessus je suppose).

La version Saturn vous propose ce mode spécial.
Outre un changement dans la palette des couleurs, le jeu se déroule en 4 rounds.
Lorsque vous venez à bout des 5 stages du jeu (round 1), il recommence pour un second round qui débute au niveau 2, les ennemis lachent alors à leur mort des grappes de tirs.
Tirs qui deviennent plus gros au round suivant (qui commence au niveau 3), et qui explosent au dernier round, qui commence au niveau 4.

The Toaplan touch

Si pour vous, un shoot n'a pas besoin d'être original et qu'une pléthore d'ennemis furieux et biens animés explosant sous les tirs ininterrompus de votre vaisseau suffisent à vous rendre heureux, alors ce jeu à la maniabilité sans faute a tout pour vous séduire.




Voir la galerie d'images

 
 
 
Des questions ? Pour en savoir plus n'hésitez pas à visiter notre forum